Renforcement & sécurisation

Une opération de renforcement consiste à adapter le réseau public d’électricité au développement des besoins des usagers. L’objectif est de résorber les chutes de tension afin d’améliorer la qualité de la fourniture.

Une opération de sécurisation consiste à remplacer les fils nus, fragilisés et vétustes, par des câbles torsadés plus résistants.

Les modalités du programme d'aide

BÉNÉFICIAIRES

  • Communes en régime rural, adhérentes au SIEDS.

 

CONDITIONS D'ÉLIGIBILITÉ

  • Chute/élévation de tension sur le réseau,
  • Vétusté du réseau conformité.

 

AIDE FINANCIÈRE

  • SIEDS : 100% du montant des travaux électriques.

 

Chaque projet de renforcement ou de sécurisation fait l’objet d’une analyse détaillée afin de déterminer le degré de priorité et les solutions techniques à préconiser.

Les travaux sont programmés et financés par le SIEDS et GÉRÉDIS pour le compte des communes.

GÉRÉDIS est chargé de l'étude, la planification, et la réalisation des travaux.

securisation réseau aide financière

ZOOM SUR :

Opérations coordonnées sur les réseaux d’électricité et de télécommunication

 

Le SIEDS, en tant qu'autorité organisatrice de la distribution d'électricité sur son territoire, agit pour le compte de ses membres pour assurer la coordination des travaux d’enfouissement entre des réseaux aériens de communications électroniques et des réseaux aériens de distribution d’électricité établis sur supports communs. À ce titre, une convention locale a été conclue le 1er avril 2019 entre le SIEDS et ORANGE avec une entrée en application à compter des programmes 2020.

Cette opération coordonnée favorise la réduction du coût des travaux et simplifie les démarches pour les collectivités et permet au SIEDS d’engager la totalité du montant des travaux et de solliciter la commune sur les frais de pose des installations de communications électroniques fournies par ORANGE, et les frais de réalisation des infrastructures communes de génie civil, hors quote-part des coûts de terrassement prise en charge par ORANGE.

Cadre législatif : l’article L. 2224-35 du CGC

 

 Séparation des réseaux d’électricité et d’éclairage public

 

La séparation des réseaux consiste à séparer les réseaux d’éclairage public et d’électricité sur supports communs, dans le cadre d’une opération d’enfouissement sur le réseau d’électricité. Des travaux réalisés à l'initiative du SIEDS.

Cette intervention sur le réseau d'électricité engendre une modification du tracé du réseau d'éclairage public.

 

Le saviez-vous ?

 

L’ensemble des travaux de structure, de renouvellement des réseaux HTA et des postes sources  sont confiés à GEREDIS.

 

Les enjeux sont d’assurer la qualité de desserte pour les utilisateurs, respecter l’ensemble des obligations réglementaires et contractuelles, et l’environnement. Ils sont issus d’un schéma directeur qui planifie, pour les dix prochaines années, les principaux travaux à réaliser.

 

GEREDIS assure également les travaux sur le réseau basse tension tel que les renforcements, la vétusté et la mise en conformité.

controle des concessions

Le niveau de tension desservi à l’usager est correct entre 207 et 244 V.

  • RÉSEAU BT = Réseau Basse Tension (230 V / 400 V).
  • RÉSEAU HTA = Réseau Haute Tension de la classe A (15 kV ou 20kV) plus communément appelé Moyenne Tension.
  • POSTES SOURCES = Poste de transformation qui abaisse la Haute Tension (HTB) en moyenne tension (HTA).